Interview - Serge CHRISTOPHE



Le Trésorier Général du CROS Normandie, Serge Christophe, se mobilise pour le développement du tennis et plus généralement du sport sur le territoire normand.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours associatif ?
Sportif depuis toujours, j'ai pratiqué entre autres le judo, le handball, le football, le tennis, le golf et le vélo.
Bénévole convaincu, je me suis investi dans les instances du tennis seinomarin et normand, élu au Comité Départemental de Seine-Maritime depuis 1984 où j'ai successivement occupé les postes de Vice-Président, de Secrétaire Général et de Président jusqu'en 2018. J'ai aussi été Président du club de tennis de Pavilly- Barentin.
Elu à la Ligue de Normandie, j'ai été désigné par le comité de direction pour représenter le tennis au Comité Régional Olympique et Sportif Normandie depuis 2012.
Je suis actuellement Vice-Président de la Ligue de Normandie de tennis en charge du développement et Trésorier général du CROS Normandie.

Pourquoi s'être investi dans le sport ?
Je suis issu d'une génération où il n'y avait quasiment pas de sport. J'ai découvert le sport au collège. Le sport est devenu important pour moi, je l'ai pratiqué avec certains professeurs, qui n'étaient d'ailleurs pas des professeurs de sport mais qui nous le faisait pratiquer au collège. Me concernant, c'était un professeur de sciences naturelles qui était convaincu des bienfaits du sport. En tant que Président de la maison des jeunes, il nous a encouragé à participer à d'autres activités sportives comme le tennis de table et le handball dont j'ai intégré l'équipe en compétition le samedi soir. C'est grâce à la volonté de ce professeur que je suis venu au sport à l'âge de 15/16 ans.

Le sport permet de gagner en maturité et favorise le lien social. Par exemple, le sport te donne le respect des autres et les valeurs de l'olympisme. Tu apprends à respecter tes partenaires et tes adversaires. L'une des vertus du sport, c'est le goût de l'effort, à tous les niveaux, l'éducation en fait partie. Cela permet de se dépasser physiquement et intellectuellement. Il te donne une ouverture sur le monde, cela te permet de rencontrer des personnes extérieures à ton écosystème personnel qui tourne autour de la famille et des amis. Le sport favorise l'intégration sociale dans la société.
Il est aussi indéniablement un vecteur de bien-être. Les personnes qui font du sport sont moins malades que les autres, le sport aide à se rétablir plus vite physiquement et psychologiquement après un accident de la vie.

Quels sont vos projets pour la suite de votre investissement associatif ?
C'est très simple, je souhaite être un élément moteur pour le développement de nos structures, en particulier auprès des pouvoirs publics (la Région et l'Etat) et de la société civile.
Sur le plan de l'activité sportive, j'ai eu la volonté de former les jeunes avec le développement de l'école de tennis de Duclair en tant qu'éducateur et devenir officiel de la compétition en tant qu'arbitre d'équipe et de tournoi. A ce jour, je suis encore formateur d'officiels de la compétition.

Que vous apporte votre investissement dans le sport au quotidien ?
En période de confinement notamment, le sport est un réconfort ne serait-ce que par les « contacts » que l'on peut avoir lors des visioconférences. Il faut saluer le développement des outils numériques et digitaux qui nous permettent de continuer à faire des réunions au niveau de toutes nos instances. Cette technologie permet de garder le lien avec notre structure et les autres associations sportives (Ligues, Comités et Clubs).
La pratique de plusieurs sports comme le tennis et le golf permet de garder des liens de convivialités avec l'écosystème et de voir ses amis.

Que pourriez-vous dire à des personnes souhaitant s'investir au sein d'associations sportives ?
Simplement leur dire que c'est un acte civique de s'investir dans l'associatif afin d'aider, organiser la vie dans la cité, de s'ouvrir à de nouveaux horizons. C'est aussi l'opportunité de rencontrer des gens qui nous correspondent dans les clubs de sport. Enfin, cela permet aussi de garder un contact avec la société civile en cas de perte d'emploi ou lorsque l'heure de la retraite a sonné.
En résumé, investissez-vous dans le monde associatif, il vous apportera de la joie et l'envie d'un monde meilleur.


Propos recueillis par Elise Leger, le 26 novembre 2020.

Nos partenaires institutionnels


Socialisons-nous !

L'actu du sport en Normandie sur

Secrétariat Administratif

Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 12h30
et de 13h à 17h et le vendredi de 13h à 15h

8 rue Germaine Tillion (Antenne de Caen)
Tel : 02 31 84 91 28
Port : 06 31 29 13 82



Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30
et de 14h à 17h30

1 rue masson
(Antenne de Oissel)
Tel : 02 35 67 50 50
Port : 07 86 32 49 95

ANS 2020

Plan Sport & Territoire

Toutes les infos sur le PST en Normandie

Service Civique


Le CROS en intermédiation

Reportages


Observatoire du sport Normand


Présentation des travaux réalisés en 2020

Recommandations "SPORT-SANTÉ"

Medicosport-santé

Le dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives

Sport Santé Normandie


L'annuaire régional des associations et structures proposant une activité physique adaptée

Norm'Handi

Labels clubs

plateforme Sport & Handicaps

RSO

Tout savoir sur la Responsabilité Sociétale des Organisations sportives

Guide Sports Nature

Pour profiter des activités de nature en préservant les espaces naturels

Sport Fomation Normandie

Le répertoire des formations du sport en Normandie
Le répertoire des formations du sport en Normandie

Centre Régional Jeunesse & Sports

Accédez au site des 5 antennes CRJS de Haute-Normandie : Vernon, Le Havre, Pt Couronne, Yerville et Léry-Poses

Partenaires privés


Calcul coût d'un emploi

Simulation en ligne

Moteur de Recherche