Interview - Frédéric TRZESIEC




Pouvez-vous s'il vous plaît vous présenter ?
Je m'appelle Frédérick Trzesiec, j'ai 44 ans et je suis professeur d'EPS depuis l'an 2000. J'ai enseigné 5 ans à Vernon dans l'Eure puis j'ai été muté à Petit-Couronne en Seine Maritime où j'enseigne depuis maintenant 15 ans. Nous sommes une équipe de 4 professeurs d'EPS installés depuis longtemps et tous investis dans différents rôles au sein de cet établissement plein de projets et où il fait bon travailler.

Pourquoi et comment êtes-vous devenu professeur d'éducation physique et sportive ?
Je suis originaire d'un petit village de l'Eure, près d'Evreux. J'ai fait une licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) à l'université de Rouen, en partie parce que beaucoup de mes amis ont choisi ce cursus. Je n'avais pas d'ambition professionnelle particulière. J'étais basketteur et j'aimais beaucoup le sport. La suite s'est faite naturellement vers le métier de professeur d'EPS.
En arrivant à Rouen, je me suis investi dans des clubs de Basketball pour encadrer des jeunes. C'est à ce moment que je me suis aperçu que j'aimais apprendre et transmettre. Cela m'a donné l'envie de continuer et de pouvoir faire cela par le biais du métier de professeur. Même si je me suis aperçu qu'être entraîneur et être professeur d'EPS sont deux choses complètement différentes, j'ai appris à passer d'une casquette à l'autre. Après avoir trouvé ma vitesse de croisière, j'étais persuadé de vouloir faire ce métier toute ma vie. Je continue également d'entraîner de jeunes basketteurs.


Cela fait maintenant plusieurs années que vous participez à la Semaine Olympique et Paralympique. Pourquoi est-ce important pour vous de sensibiliser vos élèves à cette semaine ?
Notre établissement fonctionne beaucoup en projet. Je suis aussi persuadé que ce qui marque les élèves, c'est ce qui a été vécu. Leur faire vivre des choses intenses, c'est ce qui va marquer leur parcours scolaire, évidemment on développe des contenus et des méthodes mais ce qui va rester au fil du temps, ce sont les bons souvenirs et ce qu'ils auront vécu. Le fait d'être labellisé et de pouvoir faire vivre des choses aux élèves par le biais de la semaine olympique et paralympique est important et efficace. On peut tout évoquer à travers le prisme de l'Olympisme, c'est un outil sans limite, avec lequel on peut faire des mathématiques, de l'histoire, de l'EPS, des langues…C'est pour moi et pour mes collègues porteurs de valeurs qui font sens et que l'on peut appliquer au quotidien et à l'école. De plus, les ressources fournies par l'éducation nationale et même le Comité Régional Olympique et Sportif Normandie (CROS Normandie) sont très intéressantes et simples d'appropriation.

En tant que professeur d'EPS dans un collège qui scolarise des jeunes qui s'entraînent au CRJS (Centre Régional Jeunesse et Sport) de Petit-Couronne, quelles valeurs souhaitez-vous transmettre à cette nouvelle génération de sportifs ?
Nous n'avons pas les jeunes du CRJS en EPS car comme ils sont conventionnés, ils sont libérés de ce cours pour pouvoir aller à l'entraînement. Au début, nous les avions quelques heures et nous trouvions que c'était important pour eux et pour leur classe qu'ils vivent des choses ensemble autrement qu'assis les uns à côté des autres. On a mené un combat pendant très longtemps pour pouvoir les garder avec nous mais cela n'a pas été possible. Notre établissement nous permet de nous retrouver de temps en temps notamment lors d'une journée d'intégration (qui aurait dû fêter sa 10ème édition cette année) et différents événements conviviaux qui ponctuent l'année. Les collégiens ont l'occasion de voir les conditions dans lesquelles s'entraînent les sportifs du CRJS, cela leur permet de comprendre pourquoi ils n'ont pas toujours les mêmes horaires qu'eux par exemple.
Les valeurs qu'on aimerait leur transmettre c'est l'idée qu'un sportif de haut niveau a aussi des responsabilités parce qu'il est valeur d'exemple par son éthique de travail, sa capacité à faire des efforts...Nous insistons forcément sur les valeurs de respect des règles, des autres et aussi de soi-même. Les sportifs de haut niveau sont amenés à vivre des choses exceptionnelles et je pense qu'il est aussi de leur devoir d'être respectueux des autres en réalisant la chance qu'ils ont de vivre leur passion même si c'est au prix de gros efforts et sacrifices. Il est important qu'ils restent accessibles aux plus nombreux et lucides.


Nous sommes entrés dans l'Olympiade de Paris 2024. Pensez-vous que ces Jeux, sur notre territoire, auront un impact sur le jeune public que vous côtoyez au quotidien ?
Je l'espère car c'est déjà une chance de se dire que l'on va vivre cela. Lorsque l'on travaille justement sur la semaine olympique et paralympique avec les élèves, on se rend compte que certains ont un manque de culture sportive et ne connaissent pas trop les sportifs. Je pense que c'est aussi un problème général parce que la grande majorité de ce qui est médiatisé ne correspond pas forcément aux valeurs de l'Olympisme. Il y a des sportifs qui sont mis en avant parce qu'ils sont connus et/ou ont beaucoup d'argent, ce qui n'est pas le cas des sportifs Olympiques qui, pour la grande majorité pratiquent une discipline qui ne leur rapporte pas énormément d'argent mais qui est surtout une passion. J'espère que l'on pourra mettre cela en avant mais ce n'est pas simplement au niveau des établissements scolaires que cela doit être fait. Je pense que c'est une remise en question de la place du Sport dans notre société qui permettra à toutes et tous d'en profiter à sa juste valeur et pour s'inscrire sur du long terme.


Propos recueillis par Léa Mendy le 25 février 2021

Nos partenaires institutionnels


Socialisons-nous !

L'actu du sport en Normandie sur

Secrétariat Administratif

Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 12h30
et de 13h à 17h et le vendredi de 13h à 15h

8 rue Germaine Tillion (Antenne de Caen)
Tel : 02 31 84 91 28
Port : 06 31 29 13 82



Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30
et de 14h à 17h30

1 rue masson
(Antenne de Oissel)
Tel : 02 35 67 50 50
Port : 07 86 32 49 95

ANS 2020

Plan Sport & Territoire

Toutes les infos sur le PST en Normandie

Service Civique


Le CROS en intermédiation

Reportages


Observatoire du sport Normand


Présentation des travaux réalisés en 2020

Recommandations "SPORT-SANTÉ"

Medicosport-santé

Le dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives

Sport Santé Normandie


L'annuaire régional des associations et structures proposant une activité physique adaptée

Norm'Handi

Labels clubs

plateforme Sport & Handicaps

RSO

Tout savoir sur la Responsabilité Sociétale des Organisations sportives

Guide Sports Nature

Pour profiter des activités de nature en préservant les espaces naturels

Sport Fomation Normandie

Le répertoire des formations du sport en Normandie
Le répertoire des formations du sport en Normandie

Centre Régional Jeunesse & Sports

Accédez au site des 5 antennes CRJS de Haute-Normandie : Vernon, Le Havre, Pt Couronne, Yerville et Léry-Poses

Partenaires privés


Calcul coût d'un emploi

Simulation en ligne

Moteur de Recherche